logo-blitsquitter-rapidementeffacer-mes-traces
logo-blits
effacer-mes-traces-over
effacer-mes-traces
quitter-rapidement-over
quitter-rapidement

Logo complet - écriture blacnhe

Blits Prévention et soutien Sida

Statistiques

 

Québec - Satistiques pour l'année 2016 de l'institut national de santé public du Québec (INSPQ)

  • 622 cas d'infection par le VIH ont été rapportés selon le programme de surveillance de l'infection par le VIH au Québec :
    • 294 nouveaux diagnostics
    • 322 anciens diagnostics (cas ayant des tests antérieurs positifs et qui n'avaient pas été enregistrés au moment où leur positivité avait été confirmée)
    • 6 cas non classés entre ces deux catégories
  • Les hommes représentent plus de 83% des nouveaux diagnostics enregistrés (244) et 66% d'entre eux sont des hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HARSAH).
  • Les femmes représentent environ 17% des nouveaux diagnostics enregistrés (50) et la majorité (64%) sont originaires de pays où le VIH est endémique.
  • 60,5% des nouveaux diagnostics sont d'origine canadiennes et sont nés au Canada.
  • 39,5% touchent les personnes d'origines ethnoculturelles étrangères. Parmi ceux-xi, 95,7% sont nés hors du Canada et 4,3% sont des immigrants de deuxième génération.

 

Le recours aux services de dépistage du VIH intervient souvent tardivement puisque plus de 75% des nouveaux diagnostics enregistrés pour l'année 2016 avaients des taux de CD4 supérieurs à 200par ml

 

« La tendance globale des nouveaux diagnostics est à la baisse; toutefois, le taux semble se stabiliser depuis 2014. La diminution du nombre des nouveaux diagnostics est observée chez les hommes et chez les femmes. Elle est plus importante chez les HARSAH et les UDI, comparativement aux autres groupes de population à risque. ».1

1. Programme de surveillance de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au Québec : rapport annuel 2016

 


 

Canada - Statistique pour l'années 2016 de l'Agence de santé publique du Canada (ASPC) :

En 2016, 2344 nouveaux cas d'infections sont déclarés par rapport à 2100 cas en 2015, soit une augmentation de 11,6%.

Le taux de diagnostic national est passé de 5,8 pour 100 000 habitants en 2015 à 6,4 pour 100 000 habitants en 2016 (le plus élevé des 5 dernièeres années).

 

Les proportions chez les adlutes (15 ans et plus), selon la catégorie d'exposition sont :

  • 44,1% HARSAH
  • 15,1% UDI
  • 12,9% ARS-Hét
  • 10,5% Hét-endémique
  • 8,9% Hét-risque
  • 4,7% Autres
  • 3,8% HARSAH/UDI

 

AC Bourgeois, M Edmunds, A Awan, L Jonah, O Varsaneux, W Siu
effacer-mes-tracesquitter-rapidement