logo-blits

logo-blitsquitter-rapidementeffacer-mes-traces
logo-blits
effacer-mes-traces-over
effacer-mes-traces
quitter-rapidement-over
quitter-rapidement
Blits Prévention et soutien Sida

Statistiques

 

En 2014, au-delà de 18 000 personnes étaient atteintes du VIH au Québec (données de L'ASPC)
  • En 2015, 609 nouveaux diagnostics ont été rapportés au programme de surveillance québécois
  • En 2015, les hommes représentent 83,3% et les femmes 16,7% des nouveaux diagnostics (INSPQ)
  • En 2015, chez les hommes, 63,7% des nouveaux diagnostics avait entre 25 et 49 ans, et les femmes représentent 60% des nouveaux diagnostics pour les personnes agés entre 25 et 49 ans. (INSPQ)
  • En 2015, les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HARSAH) représentent 75,5% des nouveaux diagnostics (INSPQ)
  • 35,3 % des nouveaux diagnostics touchent les personnes hétérosexuelles dont 22,3% touchent les personnes originaires d'un pays où la maladie est endémique.  
  • En 2015, 4,4% des nouveaux diagnostics touchent les personnes qui utilisent les drogues par injection (INSPQ)
  • Le recours aux services de dépistage du VIH intervient souvent tardivement puisque près du quart des nouveaux diagnostics sont dépistés en stade SIDA ou présentant déjà des infections symptomatiques chroniques
  • Globalement, le nombre de nouveaux diagnostics pour le VIH demeure assez stable, par contre, l'on dénote une progression rapide des autres ITSS. L'émergence de cas de syphilis dans la population hétérosexuelle de même que l'augmentation des ITS bactériennes chez les 15-24 ans est une situation préoccupante.

Canada (statistique 2014 de l'Agence de santé publique du Canada (ASPC) :

En 2014, 2044 nouveaux cas d'infections sont déclarés par rapport à 2076 cas en 2013, soit une diminution de 1,5%. Les proportions selon la catégorie d'exposition sont :

  • 48,8% HARSAH
  • 29,2% transmission hétérosexuelle
  • 13,1% UDI
  • 10 % transmission hétérosexuelle, personnes provenant de pays endémiques

Les nouveaux diagnostics se répartissent entre 75,4% chez les hommes et 24,6% chez les femmes selon la catégorie d'exposition sont :

  • 63,3 % HARSAH
  • Chez les femmes, 63,9% des nouveaux cas concernent des contacts hétérosexuels, dont 25,5% concernent des femmes originaires de pays ou le VIH est endémique

  • 19 % UDI

Les peuples autochtones ainsi que les personnes originaires de pays où le VIH est endémique sont surreprésentés dans l'épidémie du VIH au Canada dénotant l'importance d'approches spécifiques pour ces groupes.

Environ 21 % des personnes vivant avec le VIH au Canada ignorent qu'elles sont séropositives.

Source : Agence de la santé publique du Canada
effacer-mes-tracesquitter-rapidement